Prix de Diane & Ecuyères: deux cercles et des chevaux…

la-cavaliere-masquee-diane-ecuyeres

Tout en courbes et élégance, dimanche dernier fut placé sous le signe de la féminité.

Avec le Prix de Diane Longines pour commencer. Triomphe en beauté pour la jeune supplémentée Valyra qui, à cent mètres du poteau d’arrivée cantilien, a coiffé la favorite Beauty Parlour. Une première place qui permet à son propriétaire, Son Altesse l’Aga Khan, de détenir le record de victoires dans ce Groupe I, avec sept succès. Merci Mademoiselle… !

Mais le spectacle était aussi à l’intérieur de l’anneau des 2100 mètres de piste. Loin d’être endimanchées, elles étaient nombreuses à rivaliser d’élégance et d’imagination pour tenter de décrocher le titre de Mademoiselle Diane par Longines afin de pouvoir accrocher à leur poignet la montre offerte par la célèbre Maison horlogère suisse. C’est une jeune femme de 19 ans, avec un chapeau multi-plumes et une robe verte dans les tons de la casaque victorieuse, qui s’est vu remettre la précieuse The Longines Saint-Imier Collection.

Le vert était donc à l’honneur tous comme les verres de Champagne, boisson officielle d’un pique-nique chic réussi.

zelios-prix-de-diane-la-cavaliere-masquee-01

2012-06-prix-de-diane-thierry-poussard-la-cavaliere-masquee

zelios-prix-de-diane-la-cavaliere-masquee-02

Les bulles ont continué de couler à flot et l’élégance a joué les prolongations autour d’une autre piste – de 13 mètres de diamètre cette fois – lors de la soirée de lancement du spectacle Écuyères dans les Grandes Écuries du Musée Vivant du Cheval.

Vingt-quatre tableaux racontent l’histoire d’une troupe du cirque équestre du XIX° siècle, le Sans Souci, qui vient de décrocher un contrat pour se produire dans la Capitale.
Écuyères nous plonge alors dans cette époque où le Tout-Paris se passionne pour les exploits de l’une ou de l’autre de ces femmes impétueuses, élèves de Baucher, Pellier ou Franconi, les Maîtres de la Haute-École.

« C’étaient d’excellentes cavalières et des femmes libérées. Comme le cirque était alors aussi prisé que l’Opéra dans la bonne société, ces écuyères étaient des stars. Les richissimes membres du Jockey Club les invitaient en spectacle privé… Il était de bon ton d’être vu au cirque et les divas à la cravache appartenaient au Tout-Paris », raconte Sophie Bienaimé Renauldon, directrice artistique. « On donne beaucoup dans la voltige qui, avec le dressage, était leur spécialité. Pas question sur notre cercle de 13m de diamètre de reproduire leurs vertigineux carrousels ni les grandes soirées mondaines qui se déroulaient alors dans des cirques immenses et sur les hippodromes. »

Hippodromes ? La boucle est donc bouclée…

Jusqu’au 4 novembre 2012:
Juillet: Jeudi 12, 19 et 26. Vendredi 13, 20 et 27. Samedi 14, 21 et 28. Dimanche 15, 22 et 29.
Août: Jeudi 2, 9 et 16. Vendredi 3, 10 et 17. Samedi 4, 11 et 18. Dimanche 5, 12 et 19.
Septembre: Dimanche 9, 16, 23 et 30. Jeudi 13, 20 et 27.
Octobre: Jeudi 4, 11, 18 et 25. Dimanche 7, 14, 21 et 28.
Novembre: Jeudi 1. Dimanche 4.

La Cavalière masquée

2012-ecuyeres-thierry-poussard-la-cavaliere-masquee-01

2012-ecuyeres-thierry-poussard-la-cavaliere-masquee-02

2012-ecuyeres-thierry-poussard-la-cavaliere-masquee-03

LA CAVALIÈRE MASQUÉE x MASKED HORSE